Aurelie

Représentante de parents d'élèves à l'école primaire de Villieu-Loyes-Mollon.


Article par Aurelie

icone

Points sur les rythmes scolaires à VLM

Le Point sur les Rythmes Scolaires

La Mairie et les Enseignants, en présence des Représentants d’élève, ont essayé de trouver un accord pour proposer un projet d’emploi du temps réalisable aujourd’hui sur notre commune.

En tant que Parents nous allons vous demander de voter (un droit de vote par parent soit 2 votes par famille) pour choisir entre :

  • Proposer le projet (décrit-ci après) au DASEN.
  • Dire NON et rester comme aujourd’hui à 4 jours.

Le projet pouvant être soumis au Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN) qui peut le refuser, est le suivant :

Il y a 16 classes (représentées de A à P) sur le groupe scolaire donc

  • soit une heure d’Activité Pédagogique Complémentaire (APC) (cf Fiche2)
    • APC obligatoirement dispensés par les Enseignants (36H/AN/Enseignant) à des groupes restreints d’élèves quelque soit l’emploi du temps (4 jours ou 4.5 jours)
  • soit une heure de Temps d’Activité Péri-éducative (TAP) (cf Fiche3) par enfant par semaine.
    • TAP mis en place et financés par la Commune (qui n’a pas obligation de les mettre en place)

Cette alternance proposée avec accord des enseignants pour dispensés les APC en parallèle des TAP permet un recrutement moindre en animateurs, mais n’est pas obligatoire.

Une mise en œuvre particulière sera étudiée pour les Petites Section de Maternelle (tenir compte du temps de sieste (1H30 à 2H préconisé) et des APC non proposés aux très jeunes enfants actuellement, les Enseignantes se regroupant pour accueillir plus d’élève de Moyenne et Grande section (activité Théâtre cette année).

A savoir ramassage de Bus mis en place pour 8H30, 12H, 14H et 16H.

Dans le cas ou votre enfant n’est pas proposé en APC et n’est pas intéressé par les TAP mis en place il peut effectivement venir pour 15h ou sortir à 15h selon les heures de cours.

Réflexion des Représentants de Parents d’Elèves

Contexte :

Le Décret est pour l’aménagement des rythmes scolaires de l’enfant mais la proposition faite ne répond de façon satisfaisante aux conditions imposées par celui-ci, à savoir

Extrait du décret :

« Conformément à l’article L. 111-1 du code de l’éducation qui dispose que « le service public d’éducation est conçu et organisé en fonction des élèves », la nouvelle organisation du temps scolaire à l’école primaire vise à mieux respecter les rythmes d’apprentissage et de repos des enfants, en instaurant une semaine scolaire plus équilibrée, organisée sur neuf demi-journées, avec un allégement de la journée d’enseignement. Cette décision permet également d’organiser des activités pédagogiques complémentaires soit pour aider les élèves lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages, soit pour les accompagner dans leur travail personnel ou leur proposer toute autre activité prévue par le projet d’école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial.

La semaine scolaire doit être organisée selon les principes suivants :

  • 24 heures d’enseignement hebdomadaire pour tous les élèves ;
  • une répartition hebdomadaire sur 9 demi-journées, à savoir les lundi, mardi, jeudi et vendredi toute la journée et le mercredi matin ; (samedi sur dérogation)
  • une journée d’enseignement de 5 h 30 maximum, avec une demi-journée ne pouvant excéder 3 h 30 ;
  • une pause méridienne d’1 h 30 minimum ; (modifiable sur dérogation)
  • la mise en place d’activités pédagogiques complémentaires en groupes restreints d’élèves, venant s’ajouter aux 24 heures d’enseignement hebdomadaire, se déclinant soit sous la forme d’une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, soit sous la forme d’une aide au travail personnel ou de mise en œuvre d’une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant en lien avec le projet éducatif territorial.

Les 24 heures hebdomadaires incluent, à l’école élémentaire, des temps consacrés aux travaux écrits, donnés par le professeur des écoles qui sont distincts de l’aide au travail personnel pouvant être apportée, en complément du travail effectué en classe, dans le cadre des activités pédagogiques complémentaires. »

(Extrait du : Guide pratique Les nouveaux rythmes à l’école primaire édition 2014) :

« Les écoles privées sous contrat n’ont pas l’obligation d’appliquer ces principes généraux ; toutefois, près de la moitié d’entre elles ont d’ores et déjà indiqué qu’elles mettraient en œuvre une organisation du temps scolaire comparable à celle applicable aux écoles publiques.

Les activités pédagogiques complémentaires remplacent l’aide personnalisée, qui a été supprimée dans le cadre de la réforme. Les 36 heures annuelles d’activités pédagogiques complémentaires, qui sont assurées par les enseignants ou sous leur responsabilité, servent non seulement à apporter une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, mais aussi à accompagner le travail personnel des élèves ou à organiser une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant, en lien avec le projet éducatif territorial. Elles s’ajouter aux 24 heures d’enseignement hebdomadaires. Ces activités sont organisées par les enseignants et se déroulent en groupes restreints d’élèves.

Les nouveaux rythmes scolaires conduiront ainsi à une meilleure répartition des heures de classe sur la semaine, à un allègement de la journée de classe de 45 minutes en moyenne et à la programmation des séquences d’enseignement aux moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. Ils permettent également une meilleure articulation des temps scolaire et périscolaire: les élèves peuvent accéder à des activités culturelles, artistiques ou sportives et demeurent pris en charge au minimum jusqu’à l’heure actuelle de fin de la classe (16h30 dans la plupart des écoles) si leurs parents le souhaitent. Ces activités périscolaires, organisées par les collectivités territoriales, sont pensées en articulation avec le projet d’école et contribuent à l’épanouissement et au développement des enfants. »

Voici nos principales craintes et notre questionnement :

  • Pas de réel allègement des journées d’enseignements il y aurait 3 jours à 5h30 (6h actuellement) et 1 journée à 4h30 pour 3h de plus le mercredi matin !
    • Fatigue supplémentaire pour nos enfants (l’heure du réveil comme l’heure du retour à la maison le soir restant très tôt ou très tard selon les horaires des parents) !
  • Des heures d’entrée et de sortie différentes chaque après-midi
    • Mouvement de personnes à l’extérieur mais aussi dans l’école Maternelle (accompagnement des enfants à la porte de leur classe) du fait de l’ouverture des écoles à 14h à 15h et 16h
    • Gestion des fratries, des enfants pris en charge par les assistantes maternelles, et de l’afflux au périscolaire (Association des 3 Villages) comment pourront-ils faire face ? La capacité d’accueil maximum étant déjà atteinte aujourd’hui !
  • Les horaires seront-ils fixer pour chaque classe pour l’année entière ou seront-ils modifier en cours d’année ?
  • On nous propose :
    • soit 1h d’APC proposé même à 4 jours
    • soit 1h de TAP dispensé par les personnels en poste au sein de l’A3V
      • Evolution possible en cas de mise en place mais avec un coût évident à supporter par la Commune donc nos impôts !
        • Comment recruter des personnes qualifiées quand les besoins sont identiques sur toutes les communes (horaires et qualification) et qu’aujourd’hui l’A3V a déjà des difficultés de recrutement ?
        • et 2h de garderie supplémentaire par semaine sous réserve de place à l’A3V (sans parler du mercredi) avec évidement un coût pour les familles !
  • Le décloisonnement possible en Maternelle aujourd’hui ne le sera plus.
  • La liberté pédagogique des enseignants pour organiser les APC n’existe plus, travail en binôme (2 classes par créneau) imposé et répartition horaire imposée également (1H/semaine) ce n’est pas le cas aujourd’hui !
    • Différents Ateliers peuvent être proposés par l’ensemble des enseignants et répartis par exemple en 2 séances de 45 minutes par semaine sur 24 semaines ce qui laisse le temps de l’observation et d’une mise en place d’ateliers plus adaptés aux besoins de nos enfants.
  • Les APC et TAP deviennent obligatoire pour les enfants ne pouvant arriver à  15H (sur place si cantine, Bus à 14H, enfants en bas âge à la sieste pour les Assistantes Maternelles et les jeunes parents etc..) ou être pris en charge à 15H (Bus à 16H, enfants en bas âge à la sieste pour les Assistantes Maternelles et les jeunes parents etc..)
    • les APC sont proposés par les enseignants donc non obligatoire pour les enfants
    • et les TAP n’ont pas obligation d’être mis en place par les communes donc non obligatoire pour les enfants
    • Pas de « garderie périscolaire » proposée en parallèle, les animateurs encadrant les TAP.
    • Comment gérer le choix et l’accès aux différentes activités et que tous les enfants puisse en bénéficier selon leur choix.
  • Le projet garde la répartition par classe, les enfants resteront avec leurs enseignants de niveau pour les APC et avec les mêmes camarades pour les TAP
    • Où est le changement pour eux pas de réelle transition/coupure entre temps d’école et Activités (TAP ou APC ou Périscolaire)
    • La diminution des heures d’enseignement devrait permettre une ouverture vers des activités avec d’autres intervenants (Enseignants, Animateurs, camarades…)
  • Actuellement pas de devoirs le mardi soir possibilité de pratiquer une activité sportive ou autre non scolaire en soirée.
  • Le mercredi pour les enfants possibilité aujourd’hui de pratiquer une activité
    • par exemple un sport en Club,
    • journée à thème au centre loisirs avec des sorties organisées (ski, piscine, etc…)
    • visite chez les médecins spécialisés,
    • ou simplement journée « off »
  • La pratique d’une activité le samedi matin est remise en question :
    • un enfant qui va se lever 5 jours pour l’école se lèvera-t-il tôt une fois de plus le samedi ?

Sans oublier le fait qu’aujourd’hui l’A3V « peut refuser » dans certains cas des enfants si les effectifs sont complets pour de la garde occasionnelle.

Ne vont-ils pas être obliger de mettre en place une sélection des ayant droits en cas d’afflux de demande pour la cantine (accès à partir de 4 ans révolus possible) et pour le soir en périscolaire à partir de 16h ?

Nous n’avons pas trouvé de meilleure solution que de vous demander en tant que PARENT de choisir par vote la présentation ou non de ce projet au DASEN.

En espérant être le plus explicite possible, pour tout complément d’information n’hésitez pas à contacter les Représentants d’élèves via le site : http://ecoles-vlm.fr/

Ou sur le site de l’éducation nationale : http://www.education.gouv.fr/pid29074/rythmes-scolaires.html

Compte-Rendu des conseils d’école du 28/11/2013

Voici les compte-rendu des conseils d’école du 28/11/2013 :

Compte-Rendu du conseil d’école de primaire

Compte-Rendu du conseil d’école de maternelle

Rassemblement du 13/11/2013 photo1

Photos du rassemblement contre la mise en place actuelle de la réforme

Un grand merci à tous les parents et aux élus qui se sont déplacés en nombre ce matin. Merci aussi à ceux qui nous ont soutenus mais qui ne pouvaient pas être physiquement devant l’école. Cliquer sur les photos pour les voir en entier.

CR131107_thumb

Compte-Rendu de la réunion préparatoire au conseil d’école du jeudi 28/11/2013

Cliquer sur l’image pour voir le compte-rendu :

Manifestation du 13/11

Manifestation contre la réforme actuelle des rythmes scolaires

Comme dans beaucoup de communes de l’Ain et d’ailleurs, une manifestation contre l’actuelle réforme des rythmes scolaires est organisée devant l’école ce mercredi 13 novembre jour du boycott national.

Tous ceux qui peuvent et qui veulent participer sont les bienvenues. Le symbole du mouvement est le gilet jaune. Les enfants peuvent également être présents.

Partout en France, des communes qui sont déjà passées à la semaine des 4 jours et demi reviennent en arrière et arrêtent tout d’autres communes votent la non application de cette réforme pour la rentrée 2014. La grogne monte !!!

Plus il y aura de monde mobilisé dans toutes les communes, plus nous avons de chance que le gouvernement change ou annule sa réforme.

Alors A VOS GILETS

Venez nombreux pour soutenir le mouvement.

Manifestation du 13/11

Manifestation du 13/11

Préparation du conseil d’école

Dans le but de préparer le prochain conseil d’école, les représentants de parents d’élèves de primaire ET de maternelle souhaitent organiser une réunion ouverte à tous. Elle aura lieu le jeudi 7 novembre à 19h00 à l’école primaire. Pour celles et ceux qui ne pourraient ou ne souhaiteraient pas y participer, vous pouvez laisser vos remarques ou questions auprès des représentants de parents d’élèves ou sur la boite mail accessible ici ou sur aurelie.blondon@gmail.com.

Boycott du 13 novembre 2013

Non à la réforme des rythmes scolaires

Les représentants de parents d’élèves de l’école Primaire et Maternelle du Toison suivent le mouvement national et appellent au boycott de l’école le mercredi 13 novembre 2013 pour protester contre la réforme des rythmes scolaires.

Boycott du 13 novembre 2013

Boycott du 13 novembre 2013

Page facebook

Rôle du conseil d’école et des représentants de parents d’élèves

Le conseil d’école

Fonctionnement Le conseil d’école est constitué pour une année et siège jusqu’au renouvellement de ses membres.
Il se réunit au moins une fois par trimestre, et obligatoirement dans les 15 jours qui suivent l’élection des parents.
Après le conseil, le directeur de l’école dresse un procès verbal qui sera affiché dans un lieu accessible aux parents d’élèves.

Attributions
Le conseil d’école établit et vote le règlement intérieur de l’école.
Il participe à l’élaboration du projet d’école et donne son avis sur les questions intéressant la vie de l’école.
Ainsi, il s’occupe :

  • des actions pédagogiques entreprises pour atteindre les objectifs nationaux,
  • de l’utilisation des moyens alloués à l’école,
  • des conditions d’intégration des enfants handicapés,
  • des activités périscolaires,
  • de la restauration scolaire.

Le conseil d’école donne son accord pour l’organisation d’activités complémentaires éducatives, sportives ou culturelles.
Il définit le calendrier des rencontres entre les instituteurs et les parents d’élèves.

Plus d’informations:
Élections aux conseils des écoles et aux conseils d’administration des établissements publics locaux d’enseignement – année scolaire 2013-2014

NOR : MENE1315589N
note de service n° 2013-095 du 26-6-2013
MEN – DGESCO B3-3

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=72505
École maternelle et élémentaire : conseil d’école
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1399.xhtml

Représentants des parents d’élèves à l’école maternelle et élémentaire
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1880.xhtml