Compte-rendu du conseil d’école de la maternelle de Villieu-Loyes -Mollon

Le 12 Novembre 2010

Etaient présents

Les enseignantes : Melle Devoghelaere (directrice), Mme Bernard, Mme Dufour, Melle Mazallon, Mme Dam.

Les représentantes des parents d’élèves : Mmes Alexandre, Berthot, Blondon, Clément,Ghendir, Guttierez, Hirtz, Miceli.

Pour la mairie

Mr Beaufort, maire de Villieu-Loyes-Mollon

Mme Erigoni, adjointe à la scolarité

Mme Carron, adjointe à l’environnement

D.D.E.N

M. Rappy

Etaient excusées

Mme Broise, Inspectrice de l’éducation nationale

Mmes Alberdi, Christin, Mattéi (enseignantes à temps partiels dans l’école)

Mmes Fedrizzi, Fontan (représentantes des parents d’élèves)

POINTS ABORDES

Règlement intérieur

Seules modifications par rapport à celui de l’année dernière : horaires de DAPE.

Le nouveau règlement est voté à l’unanimité.

Les effectifs

Effectifs actuels : 137 enfants répartis sur les 2 écoles.

LOYES : 47 élèves (15 petits, 17 moyens, 15 grands).

VILLIEU : 90 élèves (31 petits, 29 moyens, 30 grands

Construction de la nouvelle école maternelle de Villieu

Mr Beaufort nous précise qu’il a eu un rendez-vous en préfecture une dizaine de jours auparavant. La DREAL demande encore quelques contrôles qui pourront être faits lors de l’extraction des 600 m3 d’hydrocarbures. Le début des travaux est prévu pour janvier 2011, si tout va bien, pour une rentrée 2011/20102 dans les nouveaux locaux.

Dispositif d’aide personnalisée à l’enfant

Il fonctionne de manière satisfaisante en prolongement de la matinée de classe.

Proposition cette année d’un dispositif après la journée de classe (Mmes Bernard et Mazallon).

Projet d’école

Le projet validé par Mme l’Inspectrice de la circonscription se poursuit. Il est commun aux 3 écoles de la commune et s’articule autour des  axes définis par l’Académie. Les objectifs spécifiques retenus :

-          différencier et adapter l’enseignement et les modalités d’aides aux élèves

-          maîtrise de la langue écrite et orale

-          améliorer les relations avec les familles et la MECS

font l’objet d’actions spécifiques. Parmi celles-ci, le travail sur les contes se poursuit au travers d’activités variées.

Projets et sorties

  • Sortie au cinéma (L’ours et le magicien) qui a eu lieu le 8 novembre.
  • Visite du Père-Noël le 16 décembre au matin dans les écoles selon des modalités à définir. (Cadeaux financés par le Sou des écoles qui attribue 30 euros par enfant pour l’année avec une rallonge possible suivant les projets.)
  • Fête de Noël avec le repas et le goûter offerts par l’A3V. L’après-midi, un dessin animé ou un film choisi par les enseignantes sera projeté aux enfants au centre Innovance.
  • Carnaval le 18 mars avec rencontre des 2 maternelles et goûter pour tous.
  • Sortie à la ferme de St Eloi : 16 mai (MS+MS/GS)

17 mai (GS)

19 mai (PS+PS/MS)

  • A l’étude, séance cinéma « les contes de la ferme » en février à Meximieux.
  • Spectacle sur la ferme le 16 juin au centre Innovance pour les 2 maternelles.
  • Fête de fin d’année (modalités à définir).
  • Sorties bibliothèque (5 fois dans l’année).

Débat sur les rythmes scolaires

Les parents d’élèves ont répondu à un sondage (82,67% de participation) qui dans l’ensemble montre que les parents sont satisfaits de notre système scolaire .

78%en moyenne pensent que les temps de l’enfant sont bien articulés (année, semaine, journée).

80,19 % en moyenne pensent que la journée de l’enfant est bien équilibrée (sommeil, repas, apprentissage, sport…)

Environ 10% pensent que la journée est trop longue ou trop chargée.

Les 3 priorités à prendre en compte les plus fréquemment citées sont : le rythme biologique de l’enfant, le contenu des enseignements et l’organisation de l’enseignement.

61,9% souhaitent renforcer la journée par des activités péri-éducatives.

79,05% souhaitent que la semaine de l’enfant soit avec une pause le mercredi et le samedi, 19,05% avec une pause le mercredi

Position des enseignantes (à la suite de la réunion du 9 nov. 2010)

Sur l’année, globalement les rythmes conviennent : il serait toutefois opportun que les vacances de Toussaint soient de 15 jours et non de 10 car les enfants sont fatigués à cette période.

La dernière période est également très longue quand notre zone est la 1ère à partir en vacances. (Cela varie de 9 à 11 semaines suivant les zones)

Sur la semaine, les 4 jours nous conviennent avec toutefois le constat que les enfants reviennent plus fatigués depuis que le week-end est de 2 jours.

Sur la journée, on ne peut pas toujours respecter les rythmes biologiques de l’enfant car nous avons un programme très chargé et des contraintes matérielles (roulement dans la salle de motricité par ex.).

Priorités sur l’organisation de la journée Les enseignantes allient contenus d’enseignement et rythmes biologiques de l’enfant sachant qu’il y a les programmes et que nous avons le sentiment de courir après le temps !

Temps de pause méridienne acceptable.

Horaires : pas des + faciles mais contraintes du village. (Transport scolaire, cantine…).

Questions diverses des parents

Question : A quoi sert l’argent attribué par la mairie aux écoles ?

Budget mairie : 52,24 euros par élève.

Cet argent sert à financer tous les achats papeterie (cahiers, crayons, papier de différentes qualités, différentes  couleurs, peinture, encre, gommettes, papier pour recouvrir les livres, papier à plastifieuse, pâte à modeler…), les jeux pédagogiques (puzzles, jeux de société, matériel de motricité, jeux de construction…) et des livres (ex achat d’oralbums).

Pour tout le « gros matériel », demande de crédits exceptionnels (ex sur l’année précédente, achat de sèche-peinture, d’un meuble de rangement à casiers).

La mairie finance également une partie des transports scolaires.

Question : Pourrait-il y avoir un accompagnateur dans le car ? (parents volontaires, retraités…)

Economiquement, cela n’est pas possible. Des bénévoles ne pourraient pas non plus s’acquitter de cette tâche pour des raisons de responsabilités. En cas de problèmes importants, il ne faut pas hésiter à alerter la mairie : le policier municipal pourrait faire quelques trajets pour assurer l’ordre et il serait possible également d’interdire le car aux enfants perturbateurs.

La Directrice,                                                                        Pour les représentants des parents d’élèves,